Tabou

Tabou est un mot qu'on retrouve dans l'ensemble des langues polynésiennes sous la forme tapu, kapu... Il fut popularisé en Europe par James Cook au retour de sa première circumnavigation pendant laquelle il séjourna à Tahiti.


Catégories :

Sociolinguistique - Ethnologie

Recherche sur Google Images :


Source image : missdejantee.skyrock.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • tabou, interdiction rituellement sanctionnée frappant le contact avec un objet, ... Tabou est un mot qu'on retrouve dans l'ensemble des langues polynésiennes sous la forme tapu... l'interdit perpétue les lois qui régissent une société.... (source : fr.encarta.msn)
  • ... "l'inceste fait partie des derniers tabous qui perdurent dans la société française !". Le " tabou " qu'elle dénonce, c'est l'interdiction de ... (source : innocenceendanger)
Après le bain, par William Bouguereau
La rigueur de la censure morale au XIXe siècle imposait au peintre de choisir des thèmes appropriés pour détourner le tabou lié à la représentation de la nudité : voir la représentation artistique du nu

Tabou est un mot qu'on retrouve dans l'ensemble des langues polynésiennes sous la forme tapu[1], kapu[2]... Il fut popularisé en Europe par James Cook au retour de sa première circumnavigation pendant laquelle il séjourna à Tahiti. Il sert à désigner, dans la littérature ethnologique, une prohibition à caractère «sacré» dont la transgression entraîne un châtiment surnaturel[3]. En tahitien entre autres, le contraire de tabou se dit noa, ce qui est ordinaire, accessible à tous.

Par extension, le terme tabou sert à désigner, dans son acception la plus générale, un sujet qu'il est préférable de ne pas évoquer si on veut respecter les codes de la bienséance d'une société donnée. Par exemple en Occident, la sexualité, la drogue et les excréments sont tout autant de sujets tabous.

Tabou et religions

Les ethnologues ont fait de ce mot polynésien un terme générique s'appliquant à l'ensemble des interdictions d'ordre magique, religieux ou rituel, quel que soit le peuple qui formule ces interdictions.

Émile Durkheim estime qu'il est fâcheux d'étendre ainsi l'acception d'une expression étroitement locale et dialectale. Il n'y a pas de religion où les interdictions ne jouent pas un rôle énorme. Les termes interdit ou interdiction seraient préférables. En outre, tabou sert à désigner autant l'interdiction que la chose interdite.

Le premier tabou de l'humanité est le tabou de l'endogamie : interdiction d'avoir des relations sexuelles avec sa parentèle. Il évoluera ensuite en tabou de l'inceste avec la complexification des sociétés humaines consécutives à son application. Ce tabou de l'inceste, issu des groupes tribaux et fondé actuellement sur des lois de la génétique, est devenu loi universelle. Il interdit des mariages ou simplement des unions entre personnes ayant des liens de consanguinité. Il est à noter que ce tabou n'est pas spécifique de l'espèce humaine, il a été retrouvé dans le monde animal, surtout chez les deux espèces de chimpanzé : Pan troglodytes (le chimpanzé commun) et Pan paniscus (le bonobo).

Avec l'affaiblissement ou la disparition des interdits sexuels qui concernent des pratiques consenties ou des personnes consentantes, les tabous sexuels sont massivement transgressés, dans le vécu mais également dans leur expression sociale. Par conséquent, ces tabous perdent de leur importance, selon les individus et selon les groupes ou sociétés.

Tabou dans son acception générale

Aujourd'hui, le tabou est passé dans la langue courante et ne se limite plus uniquement aux faits religieux ainsi qu'aux faits militaires ou de justice ou alors culinaire. A titre d'exemple, évoquer l'affaire Dreyfus a été particulièrement longtemps tabou dans la société française.

Exemples

Bibliographie

Notes et références

  1. En tahitien, maori de Nouvelle-Zélande, maori des îles Cook, Samoan, Tongien.
  2. Hawaiien
  3. Les interdits de nature "profane" sont désignés par les terme rahui, ra'ui...
  4. G. Van Der Leeuw La religion dans son essence et ses manifestations Payot, Paris 1970

Liens externes

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Tabou.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 06/08/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu