Drag queen

Les drag queens sont des hommes qui s'habillent en femme, fréquemment de façon exagérée ou loufoque ou en imitant des femmes célèbres, pour amuser ou à titre d'animation et de spectacle incluant du chant, de la danse, du lip-sync, du stand-up.


Catégories :

LGBT - Transgenre - Sous-culture - Courant de mode - Arts du spectacle - Monde de la nuit

Recherche sur Google Images :


Source image : mccullagh.org
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Être Drag Queen, est tout un mode de vie. Pour commencer les fameuses «Reines de ... Ils se maquillent, se déguisent en femmes travesti à l'état brute, ne porte... (source : desencyclopedie.wikia)
  • Après les Etats -Unis, où le mouvement Drag Queen est fortement implanté dans ... L'idée n'est pas de se faire passer pour une Femme, mais de jouer sur la... (source : believe)
La Palma drag queen

Les drag queens sont des hommes qui s'habillent en femme, fréquemment de façon exagérée ou loufoque ou en imitant des femmes célèbres, pour amuser ou à titre d'animation et de spectacle incluant du chant, de la danse, du lip-sync, du stand-up. A contrario des drag kings qui sont des femmes s'habillant en hommes.

Distinctions

Une distinction se fait en français entre le transformiste (female impersonator ou celebrity impersonator en anglais), qui incarne, imite ou parodie le plus souvent des chanteuses ou des personnalités (des femmes le plus fréquemment), et la drag queen qui a son propre style, fréquemment particulièrement exubérant et coloré, dont le rôle est de danser et d'arpenter les lieux à la mode, fréquemment sur des talons d'une hauteur exorbitante, pour mettre de l'ambiance.

Les drag queens qui mettent l'accent sur une illusion idéale d'apparence féminine se nomment aussi personnificateurs féminins, un terme cependant peu usité. À l'époque où la personnification féminine était un crime aux États-Unis, la fameuse drag queen José Rivera a distribué des badges mentionnant «Je suis un garçon» à ses camarades pour les sauver de l'arrestation.

Origine

Le terme drag viendrait de l'époque où les femmes ne pouvaient pas encore se produire sur scène au théâtre. Ce sont par conséquent des hommes qui incarnaient des rôles féminins et , par conséquent, l'abréviation drag pour dressed as girl était notée sur les scripts à côté du nom de l'acteur qui devait jouer le rôle d'une femme. Le mot fut probablement repris par le dialecte homosexuel londonien Polari pour signifier le vêtement féminin ; avec queen («folle», littéralement «reine»), «drag queen» signifiait à l'origine tout homme homosexuel adepte du travestisme. Par la suite le terme est venu désigner seulement cette forme spécifique de spectacle.

Lien externe

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Drag_queen.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 06/08/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu