Avortement

L'avortement se définit comme l'interruption avant son terme du processus de gestation, c'est-à-dire le développement qui commence à la conception par la fécondation d'un ovule par un spermatozoïde formant ainsi un œuf, se poursuit par la croissance de l'embryon,...


Catégories :

Article protégé - Bioéthique - Avortement

Recherche sur Google Images :


Source image : mensongepsy.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • interruption volontaire de grossesse IVG, avortement génèré légal.... L'avortement est une pratique particulièrement ancienne. Dans l'Antiquité, il est pratiqué chez... (source : fr.encarta.msn)

L'avortement se définit comme l'interruption avant son terme du processus de gestation, c'est-à-dire le développement qui commence à la conception par la fécondation d'un ovule par un spermatozoïde formant ainsi un œuf, se poursuit par la croissance de l'embryon, puis du fœtus, et qui s'achève normalement à terme par la naissance d'un nouvel individu de l'espèce.

L'avortement selon la définition juridique et scientifique en France consiste en l'interruption du processus de gestation à partir de l'implantation du morula dans l'endomètre

On parle d'avortement pour l'ensemble des espèces vivipares. Par extension, le terme est aussi utilisé par métaphore pour désigner l'échec d'un processus de développement quelconque, sans rapport avec la procréation (avortement d'une greffe, d'un projet).

Terminologie

Plantes abortives

L'hysope est reconnue comme abortive, tout comme à forte dose la sauge, la rue ou l'armoise. Dans l'antiquité gréco-romaine, l'absinthe était aussi appréciée pour ses propriétés abortives.

Légalisation de l'interruption volontaire de grossesse dans le monde

État des lois sur l'avortement      Légal      Légal en cas de viols, de risques pour la vie de la mère, maladies mentales, facteurs socio-économiques ou malformations fœtales       (Légal pour) ou (illégal sauf pour) les viols, risques vitaux, malformations ou maladies mentales      Illégal, avec exceptions pour le viol, risques vitaux, maladies mentales      Illégal, avec exceptions pour risques vitaux ou maladies mentales      Illégal      Variable selon les régions      Non renseigné

La tendance générale mondiale est en faveur du droit à l'interruption volontaire de grossesse, dans les pays occidentaux et dans certains pays en voie de développement. On remarque à contrario que dans les pays sous développés, l'interruption volontaire de grossesse est généralement interdit.

Dépénalisation de l'interruption volontaire de grossesse en France

En France, comme ministre de la Santé, Simone Veil a fait adopter en 1975 la première loi française dépénalisant le recours à l'interruption volontaire de grossesse.

La période légale durant laquelle une femme peut pratiquer de sa seule volonté une interruption de grossesse avait été originellement fixée aux dix premières semaines de grossesse, soit douze semaines d'aménorrhée. La loi n° 2001-588, du 4 juillet 2001, relative à l'interruption volontaire de grossesse ainsi qu'à la contraception (JO, 7 juillet 2001, p. 10823) allongea la période de dix à douze semaines de grossesse [1]. Par contre, l'avortement pour motif thérapeutique peut être pratiqué au-delà du délai des douze premières semaines et ce jusqu'au dernier moment de la gestation.

Débat sur l'interruption volontaire de grossesse

Articles détaillés : Pro-choix et Pro-vie.

L'Interruption volontaire de grossesse (IVG) est chez l'être humain, au-delà d'un phénomène physiologique concernant la femme enceinte, un phénomène social. La conquête du droit à l'IVG forme une part importante du mouvement féministe, pour la libre disposition de son corps par la femme.

Dans les pays où l'interruption volontaire de grossesse n'est pas encore légalisé, des mobilisations ont lieu pour l'obtention de ce droit. Dans les pays où l'interruption volontaire de grossesse est légalisé, et surtout aux Etats-Unis en Italie et en Espagne, le droit à l'interruption volontaire de grossesse est quelquefois contesté par certains mouvements dit «pro-vie», qui sont aussi la majorité du temps d'inspiration religieuse et/ou ultra-conservatrice.

À contrario, il est défendu par de nombreux mouvements pro-choix, et surtout Barack Obama qui a rappelé «Cette décision non seulement protège la santé des femmes et la liberté de reproduction, mais symbolise un principe plus large : que le gouvernement n'a pas à se mêler des affaires de famille les plus intimes»[2].

Voir aussi

Liens externes

Références

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Avortement.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 06/08/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu